Bernar_Venet_Arc_Majeur__meta-morphosis.jpg

Bernar Venet - Inauguration de L'Arc Majeur - Belgique

Bernar Venet
Inauguration de L’Arc Majeur
Belgique
Octobre 2019

Bernar_Venet_Arc_Majeur__meta-morphosis.jpg
 


Bernar Venet a inauguré mercredi 23 octobre 2019 L’ Arc Majeur, la plus grande sculpture en acier du monde. Depuis le premier croquis réalisé par Bernar Venet, L’Arc Majeur aura mis 35 ans à voir le jour.

Imaginé dès 1985 par l’artiste à la demande de Jack Lang, Ministre français de la culture sous la Présidence de François Mitterrand, le projet devait initialement être installé sur l’autoroute A6 à la Porte de Bourgogne, entre Auxerre et Avallon. Après l’abandon de L’Arc Majeur en France, la fondation belge John Cockerill reprend finalement ce projet en 2014 avec Bernar Venet. Ensemble, ils conçoivent une sculpture pour l’autoroute E411, entre Bruxelles et Luxembourg. Inaugurée ce mercredi 23 octobre 2019, l’œuvre finale en acier Corten mesure 60 mètres de haut et 75 mètres de diamètre.

L’Arc Majeur est à la fois une œuvre d’art, un défi technique et une aventure humaine.
Depuis le premier croquis réalisé par Bernar Venet, L’Arc Majeur aura mis 35 ans à voir le jour. C’est l’histoire d’une passion, d’une œuvre essentielle dans les « projets » de l’artiste, et de celles et ceux qui ont porté le projet au fil des années. C’est aussi l’histoire d’une rencontre entre deux hommes, animés par une même volonté : faire du rêve une réalité.
Imaginé dès 1985 par l’artiste Bernar Venet, l’œuvre a été réalisée en 2018 - 2019 dans les ateliers du Centre d’Expertise Soudage du Groupe CMI (Seraing). Financé par l’entreprise avec le soutien de partenaires et sous l’impulsion de la Fondation John Cockerill, L’Arc Majeur sera offert à la Région wallonne, symbole de son savoir-faire séculaire. Sur l’autoroute E411, arrivé à la borne kilométrique 99 à hauteur de Lavaux-Sainte-Anne, le cadre s’impose comme une évidence : au sommet d’une côte, la sculpture d’acier dresse ses lignes majestueuses. À la fois monumentale et gracieuse, elle s’inscrit parfaitement dans la nature. Ses dimensions ont été adaptées pour se lover dans cet environnement. Surplombant le paysage alentour, sa courbe de métal de 205,5° semble porter le ciel. Elle enserre gracieusement le paysage, ses deux arcs visibles symétriquement dessinés se rejoignant virtuellement sous l’une des autoroutes les plus fréquentées d’Europe.

À la fois minimal et monumental, L’Arc Majeur aligne des chiffres exceptionnels. Avec 60 mètres de hauteur et 75 mètres de portée maximale, la sculpture d’acier de 205,5° se compose de deux arcs, constitués de caissons métalliques d’une section carrée de 2,25 mètres de côté. L’arc principal consiste en trois tronçons de 20 mètres chacun, assemblés sur le site. Le petit arc est d’un seul tronçon de 20 mètres. L’ensemble pèse 200 tonnes. Outre les chiffres, L’Arc Majeur aligne aussi les défis, humains et techniques. Entamée en janvier 2018 dans les ateliers du Centre d’Expertise Soudage (CES) du Groupe John Cockerill, l’œuvre est le résultat d’une collaboration inédite entre de nombreux métiers. Le fruit de longs mois de travail et d’une conjonction exceptionnelle d’expertises. À l’instar de la plupart des sculptures de Bernar Venet, L’Arc Majeur est réalisé en acier Corten.

Photo : © 2018 Meta-morphosis. Courtesy de l’artiste et Fondation John Cockerill