Capture_d_e_cran_2018-10-23_a__15.01.34.png

Fondation François Schneider - À l'épreuve de l'eau - Wattwiller

À l’épreuve de l’eau
Fondation François Schneider, Wattwiller
28 octobre 2018 - 13 janvier 2019

Capture_d_e_cran_2018-10-23_a__15.01.34.png
 

La Fondation François Schneider invite l’Ososphère à inventer une conversation chorale et fluide entre le numérique et l’eau. Immergé dans ce lieu d’art niché en terre d’eau, au pied des Vosges, le parcours multiplie les correspondances entre matière numérique et aqueuse mais aussi les causes communes engagées par un rapport poétique au monde. Les œuvres épousent la figure de la fontaine ou celle du bassin, pour les déjouer l’instant d’après et inventer d’autres objets d’eau signés par l’époque.
Au-delà de ses charges symboliques, l’eau est parfois investie ici comme activateur du récit, d’autres fois interpellée pour ses enjeux plastiques, voire comme élément à part entière du dispositif. À l’épreuve de l’eau, le numérique explore ses turbulences comme ses évaporations, ses flux et ses stagnations, joue du processus de la vague comme de celui du goutte à goutte pour tendre un miroir à deux faces inspiré par cet infini de possibles à portée de main.
Déclencheur de cette exposition, l’œuvre Turbulences d’Etienne Rey a été créée pour La Fondation François Schneider dans le cadre d’un projet au long cours, soutenu par la Région Grand Est et la Fondation et porté par l’Ososphère dont cet artiste est un sociétaire. Cette œuvre intègre la « turbulence et l’écoulement comme « moteur » du dispositif plastique, générant au sein de l’installation une activité qui repose sur des principes de mécanique des fluides et joue de leur caractère imprédictible ». 

Commissaire de l’exposition : Thierry Danet
Avec : Herman Kolgen, Stéphane Kozik, Pe lang, Joanie Lemercier, Tristan Ménez, Jacques Perconte, Laurent Pernot, Étienne Rey, Gaëtan Robillard, Urbrain, Pierce Warnecke. 

Photo : Turbulences, Etienne Rey, 2018 © ADAGP, Paris