1_Inauguration_Villa_Kujoyama_4_oct_2014__installati_on_Le_Veilleur__Jose__Le_vy___Shimpei_Hanawa_HD.jpg

Fondation Bettencourt Schueller - Mécène principal de la Villa Kujoyama et de l'exposition WONDER LAB - Japon

Exposition WONDER LAB
Musée National de Tokyo, Japon
11 septembre - 26 novembre 2017

1_Inauguration_Villa_Kujoyama_4_oct_2014__installati_on_Le_Veilleur__Jose__Le_vy___Shimpei_Hanawa_HD.jpg
1_Inauguration_Villa_Kujoyama_4_oct_2014__installati_on_Le_Veilleur__Jose__Le_vy___Shimpei_Hanawa_HD.jpg, juil. 2017

 

LA FONDATION BETTENCOURT SCHUELLER EST LE MÉCÈNE PRINCIPAL :

- de l’exposition WONDER LAB, qui montrera pour la première fois les maîtres d’art français au Musée National de Tokyo, du 11 septembre au 26 novembre 2017
- de la Villa Kujoyama, résidence d’artistes à Kyoto, où la Fondation accompagne les créateurs avant, pendant et après leurs résidences. La Promotion 2018 a été choisie le 8 juin dernier.

Depuis plusieurs années, la Fondation Bettencourt Schueller contribue au rayonnement à l’étranger des métiers d’art et de l’excellence française, identité culturelle forte de notre pays. Elle accompagne les artisans d’art à porter haut les savoir-faire français, plus particulièrement au Japon, pays mondialement célèbre pour la richesse de ces savoir-faire et pionnier dans la préservation de son patrimoine matériel et immatériel. La Fondation souhaite ainsi mettre en lumière les démarches très proches des Maîtres d’art français et des Trésors nationaux vivants japonais.

 

LA FONDATION EST LE MÉCÈNE PRINCIPAL DE L’EXPOSITION WONDER LAB QUI MONTRERA POUR LA PREMIÈRE FOIS LES MAÎTRES D’ART FRANÇAIS AU MUSÉE NATIONAL DE TOKYO
(11 SEPTEMBRE – NOVEMBRE 2017)

La Fondation Bettencourt Schueller est le plus important mécène de l’exposition événement intitulée WONDER LAB - Des Trésors Nationaux Vivants Français qui aura lieu au Musée National de Tokyo. C’est la première fois que le titre de Maître d’Art est présenté au Japon et qu’une exposition dédiée aux artisans d’art français est réalisée dans un musée national d’art au Japon.

Réunissant 15 des plus talentueux artisans d’art français, l’exposition WONDER LAB propose un regard renouvelé sur la création contemporaine. De l’orfèvrerie à la céramique, de la plumasserie au travail de l’écaille, du verre, du cuir, de la paille, du papier ou du textile, l’excellence et la diversité des métiers d’art français sont donnés à voir au public japonais.

Parmi eux, cinq sont des lauréats du Prix Liliane Bettencourt pour l’intelligence de la main : Roland Daraspe, orfèvre, Nathanaël Le Berre, dinandier, Laurent Nogues, gaufreur papier, François-Xavier Richard, créateur de papier peint imprimé à la planche et Nelly Saunier, plumassière, et deux sont d’anciens résidents de la Villa Kujoyama, également soutenue par la Fondation. Ces rencontres seront l’occasion d’engager un dialogue autour des techniques traditionnelles et des pratiques innovantes.

Organisée par Heart & Craft, en collaboration avec le Musée National de Tokyo, NHK promotions - filiale de la NHK, premier groupe audiovisuel public japonais, et Asahi Shimbun, quotidien japonais, l’exposition WONDER LAB est soutenue en France par l’INMA (Institut National des Métiers d’Art) et le Ministère de la Culture et de la Communication. Au Japon, l’Agence pour les Affaires Culturelles (Bunka-Cho) japonaise et l’Ambassade de France sont également partenaires. Le commissariat est réalisé par Hélène Kelmachter, spécialiste de l’art contemporain et des problématiques interculturelles franco-japonaises, et la scénographie orchestrée par l’architecte Lina Ghotmeh. L’exposition débutera au Japon, avant de voyager dans d’autres pays reconnus pour leurs savoir-faire ancestraux et de terminer sa tournée par la France.

 

MÉCÈNE PRINCIPAL DE LA VILLA KUJOYAMA À KYOTO QUI CÉLÈBRE SES 25 ANS CETTE ANNÉE, LA FONDATION ACCOMPAGNE LES CRÉATEURS AVANT, PENDANT ET APRÈS LEURS RESIDENCES.

La Fondation Bettencourt Schueller est le mécène principal de la Villa Kujoyama, l’un des plus prestigieux programmes de résidence français à l’étranger avec la Villa Médicis à Rome et la Casa de Velasquez à Madrid. Fondée en 1992 sur les hauteurs de Kyoto et placée sous la tutelle de l’Institut Français, la Villa Kujoyama est l’unique résidence française de créateurs en Asie. Interdisciplinarité, confrontation des cultures et accompagnement personnalisé sont proposés aux créateurs français et japonais qui viennent en résidence dans cette maison dédiée à la recherche et aux échanges culturels franco-japonais. La Fondation Bettencourt Schueller a contribué notamment à son ouverture aux professionnels des métiers d’art qui peuvent y trouver inspiration, créativité et source de rayonnement

Réuni jeudi 8 juin 2017, à l’Institut français, le comité de sélection de la Villa Kujoyama a choisi, parmi les 224 dossiers initialement reçus, 15 projets pour l’année 2018. L’Institut Français a tenu à souligner l’excellence des projets qui ont été proposés. Les lauréats bénéficieront d’une résidence d’une durée de 2 à 6 mois.

Les résidents 2018 catégorie métiers d’art sont Martine Rey, laqueuse et Sandrine Rozier, costumière et ennoblisseur textile

Dans le cadre de l’accompagnement des anciens résidents de la Villa, Olivier Sévère, artiste et résident en 2016, expose le projet développé à l’occasion de son séjour d’avril à juillet 2016, au Musée de la Chasse à Paris du 7 juin au 17 septembre 2017. De même, les pièces produites par le designer François Azambourg à la Villa Kujoyama dans le cadre de sa résidence en 2015, viennent d’être acceptées par la Commission d’acquisition du Centre Pompidou dans les collections du Musée national d’art moderne-Centre de création industrielle.

 

LA FONDATION BETTENCOURT SCHUELLER

« Donner des ailes au talent », c’est le moyen choisi par la Fondation Bettencourt Schueller depuis près de trente ans pour contribuer à la réussite et au rayonnement de la France. Créée par une famille, confiante dans l’homme et ses capacités, attachée à l’initiative, à la créativité, à la qualité et à l’ouverture, la Fondation est portée par des convictions qui définissent son esprit et ses façons de travailler, pour le bien commun, sans but lucratif et dans un objectif de responsabilité sociale. Son action se déploie dans trois principaux domaines d’engagement :
- les sciences de la vie (recherche, formations scientifiques, diffusion de la culture scientifique),
- les arts (métiers d’art, chant choral, documentaires)
- la promotion d’une société inclusive (autonomie de la personne, lien social, structuration du secteur).
Pour accomplir ses missions, la Fondation Bettencourt Schueller décerne des prix et soutient des projets par des dons et un accompagnement très personnalisé. Depuis sa création à la fin des années 1980, elle a soutenu 518 lauréats et 1 500 projets portés par diverses équipes, associations, établissements, organisations

 

Photo : Inauguration Villa Kujoyama 4 octobre 2014, installation Le Veilleur, José Lévy © Shimpei Hanawa