Capture_d_e_cran_2018-01-10_a__11.48.59.png

La Résidence Saint-Ange - Exposition de Clément Bagot, lauréat 2016 - ESAD, Grenoble

 

Clément Bagot
Raviver les lignes 
École Supérieure d’Art et Design, Grenoble
10 janvier - 9 février 2018

Capture_d_e_cran_2018-01-10_a__11.48.59.png
 

« Les dessins de Clément Bagot se situent à la limite entre abstraction et figuration. Le morcellement de leur maillage graphique est si intense que l’on ne sait plus s’il donne corps à la surface du papier ou s’il la désagrège. Cette forme ambiguë de territoire apparait aussi dans ses sculptures charpentées et fragiles, ancrées et flottantes. Elles évoquent une configuration spatiale à la fois discontinue et liée. Comme avec les dessins, on se confronte à un espace minutieusement défini et impossible à saisir. Un paradoxe dynamique qui fixe l’attention et renvoie à notre être- là. La légèreté de ces architectures rappelle les bricolages précaires de l’enfance. Enfermées dans des boites, destinées à durer et d’une précision chirurgicale, elles sont cependant soumises aux lois de l’analyse et de la mesure. La présence d’instruments de géomètre dans les œuvres évoque une volonté démiurgique que contrecarre une conscience de la finitude. Sises dans cette tension, les architectures de Clément Bagot contiennent des possibilités qu’il souhaite déployer à plus grande échelle, sous la forme d’installations, pour qu’elles fassent corps avec le spectateur. »
Marguerite Pilven

Clément Bagot, lauréat 2016 de La Résidence Saint-Ange, a séjourné pendant trois mois - de fin septembre à fin novembre 2017 - dans ce lieu de création et de vie pour les artistes créé par la collectionneuse philanthrope Colette Tornier à côté de Grenoble, sur les contreforts du Vercors. Les œuvres produites pendant sa résidence sont exposées à l’ESAD de Grenoble du 10 janvier au 9 février 2018.

La Résidence Saint-Ange propose un temps de création et des conditions de travail privilégiées. Pendant ses trois mois de résidence, Clément Bagot a eu l’opportunité de continuer à explorer les jeux de perception et d’échelles multiples qui s’établissent entre dessin et sculpture et qui caractérisent ses recherches plastiques. Cette période lui a été propice à la réalisation de sculptures en bois de grande taille et lui a permis d’expérimenter dans de nouvelles directions. Ses sculptures laissent désormais apparaître la structure interne qui les compose et un dispositif lumineux fixé à l’intérieur donne l’impression que celles-ci sont habitées, mais seul le jeu des ombres portées sur la structure est perceptible dans ces modules en apesanteur. Leur surface extérieure est lisse et brute et le fait que de multiples facettes la composent donne à ces « architectures » une véritable dynamique et suggère que ces constructions relèvent d’un geste dessiné à travers l’espace.

Né en 1972 et diplômé du Studio Berçot de Paris en 1992, Clément Bagot s’est vu récompensé du Prix Art Collector en 2013, du Prix Drawing Now – Salon du dessin contemporain et du Prix Yishu 8 – Paris – Pékin en 2012. Il a bénéficié de nombreuses expositions personnelles et collectives en France et à l’international. Il est représenté par la galerie Eva Hober à Paris.


A propos de La Résidence Saint-Ange
Initiée par Colette Tornier, la Résidence Saint-Ange accueille chaque année à Seyssins, à côté de Grenoble, deux artistes défendus et sélectionnés par un comité de professionnels et collectionneurs. Chaque lauréat est reçu entre trois et quatre mois et se voit attribuer une indemnité mensuelle, un budget dédié aux frais de production des œuvres, une exposition personnelle dans une institution partenaire et un catalogue monographique.
Ce projet philanthropique prend corps au cœur du domaine de la Tour Saint-Ange, dans un bâtiment exceptionnel commandé par Colette Tornier à l’architecte française Odile Decq. Avec ce monolithe noir dominant la vallée, l’architecte a inscrit de manière durable sur les contreforts du Vercors, un lieu de création et de vie pour les artistes. Elle pérennise ainsi la volonté de Colette Tornier de faire de son domaine un lieu incontournable de la création française. La Résidence Saint-Ange est un programme complet de soutien, d’accompagnement et de promotion de la scène contemporaine émergente.


Photo : Sans titre © Clément Bagot