SITE1.jpg

Fondation Carmignac - Prix Carmignac du photojournalisme - Newsha Tavakolian - Chapelle des Beaux-Arts, Paris

Newsha Tavakolian
Lauréate du 5e Prix Carmignac du photojournalisme - Iran
Exposition à la Chapelle des Beaux-Arts de Paris
13 mai - 7 juin 2015

SITE1.jpg

Créé en 2009, le Prix Carmignac du photojournalisme a pour mission de soutenir et promouvoir un travail photographique d’investigation effectué dans des territoires hors des feux de l’actualité, centres d’enjeux géostratégiques complexes ayant un retentissement global, où les droits humains et la liberté d’expression sont souvent bafoués. Les premières éditions ont été consacrées à Gaza (Kai Wiedenhöfer), au Pachtounistan (Massimo Berruti), au Zimbabwe (Robin Hammond), à la Tchétchénie
(Davide Monteleone) et à l’Iran (Newsha Tavakolian). Emeric Glayse est en charge du Prix Carmignac du photojournalisme, aux côtés de Gaïa Donzet, directrice de la Fondation Carmignac.

L’exposition de Newsha Tavakolian, placée sous le commissariat général d’Anahita Ghabaian, présidente du jury 2013, se concentre sur le sentiment de claustrophobie qui frappe la jeune génération de son pays, l’Iran, avec pour fil rouge le thème de l’album photo familial. Un livre est publié par Kehrer Verlag.

La Fondation Carmignac annonce également un partenariat avec l’Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts dans le cadre d’un cycle de conférences sur le témoignage et la place de l’artiste face au conflit, sous la direction de Nicolas Bourriaud, et son soutien à un projet pédagogique sur le rôle de l’artiste après la catastrophe.

 

Photo : Newsha Tavakolian, Portrait de Somayyeh, professeur divorcée âgée de 32 ans © Newsha Tavakolian pour la Fondation Carmignac