RH2375-0037

Résidence Saint-Ange - Annonce des lauréats 2019 - Seyssin, France

Floris Dutoit et Federica Di Carlo
Lauréats 2019 de la Résidence Saint-Ange
Seyssins, France

RH2375-0037
 

 

Floris Dutoit et Federica Di Carlo, lauréats 2019, seront respectivement accueillis à la Résidence Saint-Ange de février à avril, puis de septembre à novembre 2020. 
 

Initiée par Colette Tornier, La Résidence Saint-Ange accueille chaque année à Seyssins, à côté de Grenoble, deux artistes défendus et sélectionnés par un comité de professionnels et collectionneurs. Chaque lauréat est reçu entre trois et quatre mois et se voit attribuer une indemnité mensuelle, un budget dédié aux frais de production des œuvres, une exposition personnelle dans une institution partenaire et un catalogue monographique. 
Ce projet philanthropique prend corps au cœur du domaine de la Tour Saint-Ange, dans un bâtiment exceptionnel commandé à l’architecte française Odile Decq. Avec ce monolithe noir dominant la vallée, l’architecte a inscrit de manière durable sur les contreforts du Vercors, un lieu de création et de vie pour les artistes. Elle pérennise ainsi la volonté de Colette Tornier de faire de son domaine un lieu incontournable de la création française. La Résidence Saint-Ange est un programme complet de soutien, d’accompagnement et de promotion de la scène contemporaine émergente. 

A propos des projets de résidence des deux lauréats 2019 

Floris Dutoit, en résidence de février à avril 2020 :
« Je peins dans un atelier pour jeunes artistes émergents grâce à l’association des écoles d’art Auvergne-Rhône-Alpes (ADERA) à Décines.
La bourse et les conditions d’accueil de la résidence - au sein du monolithe d’Odile Decq et parmi les œuvres de la collection de Colette Tornier – représentent pour moi des conditions idéales qui me permettront de me focaliser sur mon médium de prédilection, la peinture.  L’atelier volumineux que l’on m’invite à investir l’an prochain ouvre la question du format. J’ai pris l’habitude de manipuler mentalement, en permanence, les images et dessins qui m’entourent. Autrement dit, la recherche du motif n’a pas lieu à l’atelier. En revanche, la réalisation est dépendante de l’espace. Mes peintures sont réalisées « d’une seule traite », je ne reviens pas sur le motif. Si la peinture ne fonctionne pas, je la recouvre. Ces couches se retrouvent ensuite sur le tableau et font partis de sa texture. » 

Federica Di Carlo, en résidence de septembre à novembre 2020 :
L’observation de l’équilibre du monde et des phénomènes naturels constituent la base des recherches artistiques de Federica Di Carlo. Dans une pratique mêlant science et poésie, l’artiste tente de reconnecter les Hommes à une perception profonde de la nature. 
Dans ses installations, souvent environnementales, l’artiste traite des zones d’interférence que la science tend à rejeter. Dépassant le concept de frontière comme limite, elle utilise la lumière, la mer, le ciel pour révéler la dichotomie entre notre existence contemporaine et l’équilibre homme / nature.  De cet intérêt est né le projet itinérant La mer est bleue parce qu’on veut savoir pourquoi la mer est bleue, dont la première étape a été réalisée à l’occasion de sa résidence au Bureau des Arts et Territoires à Montpellier. Sa résidence à Saint-Ange sera l’occasion de développer la deuxième étape et ainsi poursuivre ses recherches entamées à Montpellier en approfondissant de manière poétique la question du changement climatique de cette région. 
 

Les actualités de la Résidence Saint-Ange: 

  • Février - Avril : Résidence de Nicolas Momein, lauréat 2018 
  • Mai : Nomination de Floris Dutoit et Federica Di Carlo, lauréats 2019 
  • Septembre - Novembre : Résidence de Hoël Duret, lauréat 2018 
  • Décembre : Exposition des œuvres réalisées par Nicolas Momein et Hoël Duret lors de leur résidence 

 

Photo : La Résidence Saint-Ange © Roland Halbe / Architecte © Studio Odile Decq