PEAK_OIL_AF_22.jpg

Rubis Mécénat - Projet photographique Peak Oil de Geert Goiris - Rouen

Rubis Mécénat
Peak Oil de Geert Goiris
Rouen
9 décembre 2017 - 14 janvier 2018

PEAK_OIL_AF_22.jpg
 

Peak Oil, commande de Rubis Mécénat à l’artiste belge Geert Goiris d’un projet photographique sur le paysage industriel, en collaboration avec le Frac Normandie Rouen.

9 décembre 2017 - 14 janvier 2018 : Exposition au Frac Normandie Rouen
14 décembre 2017 - 29 janvier 2018 : Installation dans le port de Rouen
Parution du livre Peak Oil chez Roma Publications

L’artiste belge Geert Goiris s’est rendu tout au long de l’année 2017 sur 12 sites industriels de Rubis Terminal (filiale du groupe Rubis), couvrant l’ensemble des dépôts en Europe, afin de développer une série photographique, intitulée Peak Oil, sur le thème du paysage industriel contemporain. Il a sillonné les zones portuaires et industrielles de Dunkerque, Rouen, Brest, Strasbourg, Village-Neuf, Saint-Priest, Villette-de-Vienne, Salaise-sur-Sanne, Bastia, Ajaccio, Rotterdam et Anvers. En adoptant un style cinématographique et suggestif, Geert Goiris propose « une narration ouverte qui oscille entre familiarité et aliénation, découverte et fabulation ».
Cette commande photographique, faite à un artiste de renommée internationale, est le fruit d’une collaboration inédite entre Rubis Mécénat et le Fonds régional d’art contemporain (Frac) Normandie Rouen. Initiée par le Frac et Rubis Mécénat, elle donne lieu aujourd’hui à quatre projets : une exposition au Frac, deux installations d’envergure dans le Port de Rouen et une parution chez Roma Publications.

Ainsi, du 9 décembre 2017 au 14 janvier 2018, la série photographique de Geert Goiris réalisée sur le Port de Rouen sera présentée en avant première au Frac Normandie Rouen. Parmi les photographies exposées, dix seront offertes au Frac par Rubis Mécénat afin d’enrichir sa collection et plus particulièrement son fonds photographique dédié au territoire. Un portfolio, accompagné d’un texte de Véronique Souben, directrice du Frac, sera édité à cette occasion.

À partir du 14 décembre 2017, une installation sera également visible à l’Union Portuaire Rouennaise (UPR), située à l’entrée du Port de Rouen, et un wallpaper recouvrant l’un des gigantesques réservoirs de 12m x 20m du dépôt Centrale de Rubis Terminal Rouen, interpellera l’ensemble des acteurs et visiteurs du Port.

La totalité du projet photographique de Geert Goiris, entrepris dans le port de Rouen et dans l’ensemble des terminaux européens de Rubis, fera quant à lui l’objet d’un livre édité chez Roma Publications. Intitulé Peak Oil, ce catalogue sera enrichi d’un texte du critique belge Steven Humblet. Il paraîtra en décembre 2017.
Enfin, à l’issu de cette commande, des tirages de Peak Oil entreront également dans la collection du fonds de Rubis Mécénat.

Peak Oil
« Peak Oil est un projet photographique qui documente les dépôts de l’entreprise Rubis Terminal à travers l’Europe en vue de réaliser une suite de paysages industriels contemporains. Ces sites sont rarement accessibles au public et souvent à l’abri des regards. Situées dans des zones hors des centres villes, ces installations complexes sont connues seulement des hommes qui les opèrent. Pourtant, ces infrastructures jouent un rôle majeur dans notre société, particulièrement dépendante en carburants et combustibles.
En adoptant un style cinématographique et suggestif, je propose une narration ouverte qui oscille entre familiarité et aliénation, découverte et fabulation.
Peak Oil tente de remettre en question et de modifier les modes conventionnels de représentation de l’industrie. Ce projet souhaite attirer l’attention sur la place du corps dans l’environnement industriel, et sur la manière dont un paysage fait d’acier et de béton influence les gestes de ceux qui l’habitent. Ces sites fonctionnent 24h/24 sous constante surveillance. La lumière artificielle garantit une visibilité en toutes circonstances et investit les navires, conteneurs, pipelines, wagons, camions et autres moteurs d’une présence fantastique, tels des éléments interdépendants d’une superstructure qui semble fonctionner toute seule. C’est comme si quelqu’un observait un moteur complexe et se sentait bouleversé bien qu’il n’en comprenne pas les principes ou le mécanisme. »
Geert Goiris

Biographie de Geert Goiris
Geert Goiris est un photographe belge qui vit et travaille à Anvers, Belgique.
Après des études à la LUCA School of Arts de Bruxelles (Belgique), à la FAMU Film and Television Academy de Prague (République Tchèque) ainsi qu’au Higher Institute for Fine Arts (HISK) à Anvers (Belgique), Geert Goiris se fait connaître à l’international dès 2004 notamment grâce à sa participation à la Biennale d’art contemporain Manifesta 5 de Saint-Sébastien (Espagne). L’artiste est représenté par la galerie parisienne Art:Concept (France).
Geert Goiris remet en question notre perception du réel. Ses images présentent un monde étrangement familier, à la fois parfaitement réaliste et indistinctement fantastique.
Son processus créatif associe planification et improvisation: les sites qu’il visite ont été savamment étudiés au préalable et son appareil grand format nécessite une manipulation de haute précision. Cependant, pendant la – longue – durée du temps d’exposition, tout peut arriver. Une part d’imprévisible intervient donc dans la manière dont la pellicule transforme le réel en image fixe.
En ce sens, l’image photographique n’est jamais un simple canal à travers lequel nous nous connectons visuellement au monde qui nous entoure, mais plutôt un moyen d’aborder la différence essentielle entre « voir » et « découvrir ».
Le travail de Geert est régulièrement exposé dans les grandes institutions européennes telles que le Boijmans Van Beuningen Museum (Rotterdam, 2007), le Wiels Contemporary Art Center (2010), le Palais de Tokyo, (Paris, 2010), le Hamburger Kunsthalle de Hambourg (2011), le Nouveau Musée National de Monaco (NMNM) (2012), le Chicago Museum of Contemporary Photography (Etats-Unis, 2015), ou encore le Centre Pompidou- Metz (2016).
En 2016, le Frac Normandie Rouen lui a consacré une exposition monographique intitulée « Fight or Flight ».

 

Frac Normandie Rouen
Créé en 1982, le Frac Normandie Rouen possède à ce jour une importante collection riche de plus de 2 300 oeuvres. Réalisées par 671 artistes, ces oeuvres sont le reflet de la diversité et de l’originalité des pratiques et des esthétiques les plus contemporaines.
Cette collection s’est construite autour de plusieurs médiums : la photographie, les oeuvres sur papier ou encore les éditions et livres d’artistes. Initié en 2011, le projet de L’Inventaire dont le principe est d’exposer les oeuvres par leur ordre d’entrée dans la collection permet de découvrir, à chaque rentrée de septembre, ce fonds.
Depuis 1998, le Frac Normandie Rouen est abrité dans un ancien bâtiment industriel datant des années 30, à Sotteville-lès-Rouen.
Disposant d’un espace d’exposition sur deux niveaux, le Frac a présenté des expositions monographiques d’artistes français tels que Bertholin, Jérôme Boutterin, Damien Cabanes, Claude Closky, Philippe Cognée, Didier Courbot, Sophie Dubosc, Thomas Fougeirol, Franck David, Marc Hammandjian, Jugnet + Clairet, Andrea Keen, Patrick Lebret, Guy Lemonnier, Claude Lévêque, Marylène Negro, Antoinette Ohanessian, Dominique Petitgand, Bernard Piffaretti, Bernard Plossu ou encore David Saltiel mais aussi d’artistes étrangers comme Darren Almond, Silvia Bächli, Marian Breedveld, Elina Brotherus, Geneviève Cadieux, Helmut Dorner, Michel François, Geert Goiris, Bill Jacobson, Chris Johanson, Javier Pérez, Michael, Sailstorfer, Nancy Spero, Richard Tuttle et Marthe Wéry. Il a également organisé de nombreuses expositions thématiques relatives aux approches contemporaines du corps, à l’identité, au paysage, au territoire et à l’espace urbain.


Rubis Mécénat cultural fund
Entreprise responsable, Rubis s’est donné une double mission : mener des actions sociétales dans deux domaines, la santé et l’éducation, et promouvoir la création artistique à travers son fonds de dotation Rubis Mécénat.
Rubis Mécénat soutient la création artistique en accompagnant, en France et à l’étranger, des artistes émergents et en milieu de carrière, par le biais de commandes d’oeuvres pour des lieux spécifiques et pour les sites industriels du Groupe.
Parallèlement, en s’associant avec des artistes locaux et internationaux, Rubis Mécénat développe des projets socio-culturels dans les pays d’implantation du Groupe et apporte à de jeunes adultes un programme d’éducation artistique et de développement de compétences de vie à travers la pratique des arts visuels. Véritables plateformes créatives, ces initiatives artistiques et sociales constituent un investissement de long terme permettant un soutien durable et un suivi des actions sur le territoire. Elles ont pour mission de faire émerger des vocations personnelles, des perspectives professionnelles et de nouveaux talents.
Le fond culturel acquiert également, auprès des artistes qu’il soutient, des oeuvres destinées à être exposées au sein du groupe Rubis.
 

Photo : PEAK OIL AF 22 © Geert Goiris