Mircea_Cantor_Anthroposynaptic.jpg

Société Générale - Lux. Une énergie roumaine - Paris

Lux. Une énergie roumaine
Tour Société Générale, La Défense, Paris
29 novembre 2018 - 19 avril 2019

Mircea_Cantor_Anthroposynaptic.jpg
 


Société Générale met à l’honneur l’art contemporain roumain, à l’occasion de la Saison France-Roumanie 2019, dont Société Générale est mécène, la Banque programme deux expositions : Lux. Une énergie roumaine, à la Défense à Paris (29 novembre - 19 avril 2019), suivie de la présentation d’œuvres de la Collection de la Banque au Musée National d’Art à Bucarest en Roumanie (18 avril - 17 juillet 2019).
 

Société Générale, mécène de la Saison France-Roumanie 2019
France et Roumanie
Du 27 novembre au 14 juillet 2019

Société Générale est engagé dans le mécénat culturel en France et en Roumanie depuis plus de vingt ans au travers de sa Collection d’art contemporain en France et du projet plus récent, Scena9, blog d’actualités culturelles roumaines. La politique de mécénat culturel du Groupe est pionnière dans les domaines de la musique classique et de l’art contemporain, en France et dans les pays où il est implanté. En Roumanie, la Banque est présente depuis près de 20 ans via BRD (premier réseau bancaire privé du pays avec 760 agences) dont Société Générale est devenue le premier actionnaire en 1999. C’est donc naturellement que Frédéric Oudéa, Directeur général de Société Générale a accepté la présidence du Comité des mécènes de la Saison France-Roumanie 2019 et que le Groupe s’est associé aux manifestations culturelles, économiques, scientifiques de l’événement : « Alors que la Roumanie va prendre la présidence du Conseil de l’Union européenne, je suis personnellement ravi d’avoir l’honneur de présider le Comité des mécènes et de contribuer ainsi au rapprochement culturel, économique, scientifique et sociétal entre la France et la Roumanie, deux pays au cœur de l’Europe d’aujourd’hui. » déclare Frédéric Oudéa. 
 

Lux. Une énergie roumaine
La Défense, Paris
Du 29 novembre au 19 avril 2019
Commissaire d’exposition : Estelle Francès

Cette exposition est le fruit d’un partenariat entre la Collection Francès et la galerie Valérie Delaunay.
L’exposition, imaginée en regard de la Saison France-Roumanie 2019, présente les œuvres de sept artistes roumains : Radu Belcin, Mircea Cantor, Oana Farcas, Adrian Ghenie, Flavia Pitis, Mircea Suciu et Bogdan Vladuta. Elle est complétée par des pièces de la Collection Société Générale. Conçue par Estelle Francès et fruit d’un partenariat avec la galerie Valérie Delaunay, l’exposition propose un ensemble d’œuvres (peinture, installation, sculpture, dessin, vidéo) qui viennent nourrir la réflexion menée par les artistes roumains autour de la notion de lumière, lui donnant une dimension esthétique et intellectuelle. Elle laisse à voir, via la diversité des talents roumains et des influences exprimées, une société roumaine en proie à une histoire politique et sociale complexe dans un contexte rude qui pousse toute une génération au voyage, source de croisements et d’expériences. »> Les œuvres de cette exposition sont issues de la collection Francès qui avait accueilli Mircea Cantor en 2016 pour un solo show à la Fondation éponyme et dont l’intérêt pour la scène roumaine s’exerce depuis plus de 15 ans avec la découverte de l’œuvre All the directions créée en 2000 par Mircea Cantor, puis les peintures d’Adrian Ghenie en 2006, celles d’Oana Farcas en 2010 ou bien encore les dessins de Mircea Suciu en 2011. Plus récemment, une énergie créative renouvelée s’illustre dans les œuvres des artistes représentés par la galerie Valérie Delaunay, et prêtées pour l’occasion, comme Flavia Pitis et Radu Belcin, mais aussi Bogdan Vladuta dont les inspirations prennent naissance dans l’architecture et l’histoire de l’art français et italien.
 

Exposition d’œuvres de la Collection Société Générale à Bucarest
Musée National d’art de Bucarest en Roumanie
Du 18 avril au 14 juillet 2019
Commissaire d’exposition : Minhea Mircan

Le commissaire de l’exposition prend pour prétexte et modèle conceptuel l’ouvrage « Espèces d’espaces » de George Perec, afin d’examiner notamment les transitions entre accrochage et décor transgressif, entre le familier et l’éloignement, entre espaces domestiques ou privés et comportements publics ou institutionnels. Le thème central de l’exposition sera « La 4ème personne singulière », un concept que Deleuze a emprunté à Lawrence Ferlinghetti et que le commissaire traitera en correspondance avec les notions de décor et les abstractions et réalisations spatiales. Mihnea Mircan est curateur, écrivain. Il a notamment été directeur artistique de Extra City Kunsthal, à Anvers, de 2011 et 2015, et commissaire d’expositions au sein d’institutions comme le Museum of Contemporary Art et le Salonul de Proiecte à Bucarest, le Stroom Den Haag à La Haye, la Fondation David Roberts, Londres ou la Fondation d’entreprise Ricard, Paris. Il a été commissaire du Pavillon roumain en 2007 à la Biennale de Venise. Il a été le rédacteur en chef de plusieurs ouvrages dont des monographies et catalogues d’exposition sur Pavel Büchler, Laure Prouvost, Jean-Luc Moulène.


Photo : Anthroposynaptic © Mircea Cantor