Vue de l’exposition, Giuseppe Penone, Matrice di linfa, Palais d’Iéna, Octobre 2019. Crédit photo : Rebecca Fanuele © Palais d’Iéna, architecte Auguste Perret, UFSE, SAIF /Courtesy Archivio Penone et Marian Goodman Gallery, New York, Paris, London
Giuseppe Penone, Matrice di linfa, 2019. Photo : R. Fanuele © Palais d’Iéna, architecte Auguste Perret, UFSE, SAIF /Courtesy Archivio Penone et Marian Goodman Gallery
vue-de-l’exposition-suspension-at-palais-d-iena-2018-©-benoit-fougeirol-courtesy-of-olivier-malingue-ltd
Suspension, 2018. Photo : B. Fougeirol. © Palais d’Iéna, architecte Auguste Perret, UFSE, SAIF. Courtesy of Olivier Malingue Ltd.
vue-de-l’exposition-porticus-d’artur-lescher-au-palais-d’iena-2017-©-benoit-fougeirol-courtesy-l’artiste-et-galerie-nara-roesler
Porticus - Artur Lescher, 2017. Photo : B. Fougeirol. © Palais d’Iéna, architecte Auguste Perret, UFSE, SAIF. Courtesy l’artiste et galerie Nara Roesler

Palais d’Iéna – Conseil économique, social et environnemental

(depuis 2017)
Lors de la FIAC, le Palais d’Iéna - Conseil économique, social et environnemental à Paris invite un commissaire ou un artiste à concevoir une exposition en dialogue avec l’architecture d’Auguste Perret.

domaines

Art contemporain

Architecture

Patrimoine

download

l’art en plus accompagne les expositions du Palais d’Iéna – Conseil économique, social et environnemental depuis 2017.

CASE STUDY

Le Palais d’Iéna à Paris, chef d’œuvre en béton armé conçu par l’architecte Auguste Perret dans les années 30, abrite depuis 1959 le Conseil Économique, social et environnemental (CESE). La création est présente dans le bâtiment depuis toujours, avec notamment des pièces de mobilier conçues par Pierre Paulin, Martin Szekely, des tapisseries créées par des artistes et réalisées dans les manufactures de Beauvais, Aubusson ou des Gobelins. Pour le CESE et l’ensemble des organisations qui y siègent, ouvrir ses portes à l’art permet de rappeler combien la culture doit occuper une place privilégiée dans le débat public.

Depuis plusieurs années, au moment de la FIAC, le Palais d’Iéna – Conseil économique, social et environnemental invite un commissaire ou un artiste à concevoir une exposition en dialogue avec le classicisme moderne des espaces monumentaux de Perret. Les expositions sont conçues en collaboration avec la galerie de l’artiste et grâce à des prêts d’œuvres de collectionneurs et institutions. Après le britannique Antony Gormley, l’italien Francesco Vezzoli, le franco-vénézuélien Carlos Cruz-Diez, le brésilien Artur Lescher, une exposition collective retraçait en 2018 un siècle de sculpture suspendue et abstraite (1918 – 2018). En 2019, c’est l’artiste italien emblématique de l’arte povera, Giuseppe Penone, qui présentait son œuvre monumentale Matrice di linfa